Que font les supermarchés pour que les aliments écologiques deviennent la norme ?

Signez notre pétition

Voulez-vous également que les supermarchés fassent davantage d'efforts en matière d'alimentation écologique ? Super ! Signez notre appel, et partagez ce site web.
(Sur votre portable, via le bouton 'Sign now')

"Cher supermarché, je veux que vous vous engagiez davantage en faveur d'une alimentation végétale et durable, et que vous agissiez plus fortement contre la déforestation et le gaspillage alimentaire."

Super-Liste est rendu possible grâce au soutien financier d'EU LIFE, Rikolto, Test Achats et DGD.

.ome text inside of a div block..

Les résultats: Les supermarchés pourraient en faire beaucoup plus pour l'environnement et le climat

Les supermarchés belges pourraient agir davantage pour encourager une alimentation plus végétale et durable qu'ils ne le font actuellement. Leurs actions contre la déforestation et le gaspillage alimentaire restent également trop limitées. Pour l’instant, les supermarchés font principalement porter la responsabilité des choix alimentaires durables sur les citoyens, même si certaines initiatives vont dans la bonne direction. Vous trouverez ci-dessous les principaux résultats de Super-Liste Environnement.

Téléchargez le rapport complet

Une trop faible incitation vers la transition protéique

Manger moins de viande et plus d'aliments à base de plantes est une étape cruciale pour réduire l'impact environnemental de notre alimentation.

Deux plats cuisinés sur trois contiennent de la viande ou du poisson, et seuls 4% des plats cuisinés étudiés sont entièrement à base de plantes (vegan).

Dans les dépliants promotionnels, 7 “offres riches en protéines” sur 10 des offres analysées ont pour ingrédient principal de la viande ou du poisson.

Les produits à base de viande prêts à être consommés, comme les escalopes, les hamburgers et les saucisses, sont le plus souvent vendus en (extra) grandes portions, de plus de 100 (ou 150) grammes.

Il existe des initiatives et des politiques intéressantes pour encourager une alimentation plus végétale, mais les objectifs concrets font plutôt défaut. Les supermarchés ne se sont pas non plus fixé d'objectifs pour augmenter la vente des protéines d'origine végétale.

Le durable n’est pas la norme

Les supermarchés peuvent assumer la responsabilité des choix alimentaires durables.

Les supermarchés ne garantissent pas que l'ensemble de leur assortiment est produit de manière durable. Les consommateurs doivent donc rechercher proactivement les produits durables au sein d’une gamme d’aliments. Chez Aldi et Lidl, il n'y a même pas une seule option durable disponible dans la moitié des groupes de produits étudiés.

De plus, les informations sur l'origine, le transport et les méthodes de culture des produits sont trop peu ou pas transparents. Pour s’améliorer, ils pourraient s’inspirer de certains supermarchés, par exemple via la certification du poisson.

Une déforestation encore trop peu maitrisée

La production de soja pour l'alimentation animale, l'huile de palme et le cacao sont responsables d'une grande partie de la déforestation mondiale.

En général, on retrouve un manque de transparence sur l'origine de ces ingrédients.

Les supermarchés ont également développé peu de plans d'action pour réduire le risque de déforestation et de conversion des terres dans la chaîne d'approvisionnement. Souvent, les plans d'action existants se concentrent uniquement sur les marques du supermarché et offrent rarement de meilleure garantie contre la déforestation.

Le gaspillage alimentaire: pas d’objectifs concrets

À l'échelle mondiale, les déchets alimentaires représentent huit pour cent des gaz à effet de serre d'origine humaine.

Les supermarchés commencent à prendre des mesures pour lutter contre le gaspillage et les pertes alimentaires, mais des définitions claires, des objectifs mesurables et des rapports sur ces objectifs font le plus souvent défaut. Delhaize a été le seul supermarché à publier un plan d'action comportant ces trois éléments.

Avec une approche plus ambitieuse et des objectifs ciblés, les autres supermarchés pourraient mieux rendre compte de l'impact de leurs actions contre le gaspillage alimentaire.

Classement final

Avec des scores respectifs de 14,6% et 12,4 %, Lidl et Delhaize arrivent en tête, bien que leurs scores soient encore trop faibles et les différences entre les supermarchés minimes.

Les supermarchés diffèrent le plus fortement au sein des sous-thèmes étudiés comme la transition protéique, l’agriculture durable (y compris la déforestation) et le gaspillage alimentaire.

Au niveau de la transition vers une alimentation plus végétale et plus de légumes, Delhaize fait nettement mieux que Lidl, Aldi et Carrefour. Delhaize a également une longueur d'avance dans sa politique de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Par contre, dans ses campagnes pour l'agriculture durable et contre la déforestation, Delhaize est à la traîne, alors que Carrefour, Aldi et surtout Lidl sont en tête.

Colruyt se situe dans la tranche médiane pour chaque thème.

Mais dans l’absolu, chaque supermarché a encore une grande marge de progression.

Recommendations

Les recommandations suivantes devraient être prises en compte par tous les supermarchés de Belgique.

Transition protéique

  • Développer et publier un plan d’action intégré pour la transition protéique avec des objectifs clairs.
  • Placer davantage la transition protéique au centre de la politique d’achat.
  • Réduire la part des plats préparés contenant des protéines animales.
  • Réduire la taille des portions de protéines d’origine animale.
  • Réduire les promotions des produits d’origine animale.
  • Augmenter les mesures fondées sur des données probantes dans l’environnement physique du supermarché.
  • Augmenter les mesures fondées sur des preuves dans les stratégies de communication du supermarché.
  • Engager d’autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement dans les mesures detransition protéique.

Agriculture durable

  • Rapports sur la part des ventes de produits certifiés.
  • Faire preuve de transparence sur l’origine, le mode de cultivation et de transport.

Déforestation

  • Élaborer un plan d’action concret pour limiter les risques de déforestation.
  • Inclure les produits sans marque de distributeur dans les politiques de lutte contre la déforestation.
  • Ne pas limiter les politiques de lutte contre la déforestation à l’agroforesterie ou à la reforestation.
  • Soja : aligner les efforts de lutte contre la déforestation avec la transition protéique.
  • Huile de palme : formuler des engagements plus stricts et plus ambitieux en matièrede traçabilité physique.

Gaspillage alimentaire

  • Utiliser une définition commune et transparente du gaspillage alimentaire.
  • Développer un plan d’action intégré sur le gaspillage alimentaire.
  • Faire preuve d’ambition et d’innovation dans les efforts pour réduire le gaspillage alimentaire.
  • Des rapports plus clairs sur les ambitions en matière de gaspillage alimentaire.

Participez au SuperDialogue !

Le jeudi 8 décembre, nous organisons un dialogue entre les supermarchés, les politiques, les scientifiques, les ONG et les citoyens pour répondre à la question suivante :
"Comment pouvons-nous faire des pas ensemble vers un supermarché plus respectueux de l'environnement ?"
Rendez-vous à la Bibliothèque royale (KBR) à Bruxelles.

Inscrivez-vous ici
.ome text inside of a div block..

Super-Liste Environnement

La première Super-Liste en Belgique est axée sur l'environnement. Nous examinons dans quelle mesure Colruyt, Delhaize, Carrefour, Aldi et Lidl s'efforcent de réduire la vente de protéines animales, d'opter pour des produits issus d'une agriculture durable et de lutter contre la déforestation et le gaspillage alimentaire.

Burger in supermarkt met volle winkelwagen
Moeder en dochter in supermarkt

Méthode d’analyse

La Fondation Questionmark a mis au point la méthode de recherche, en collaboration avec un comité de scientifiques spécialisés dans l'agriculture, l'environnement, la durabilité, le comportement des consommateurs et la vente au détail.

Erik Mathijs (Faculty bio-science engineering, KU Leuven) - Sybille Mertens (Management school of University of Liège) - Philippe Baret (Faculty of bio-science engineering, University of Louvain) - Valerie Swaen (Louvain School of Management, University of Louvain) - Hendrik Slabbinck (Faculty of economics and business administration, University of Ghent)

Téléchargez la methode d'analyse Super-Liste Environnement (PDF)
Téléchargez le cadre de recherche (PDF)

Super-Liste à l'étranger

Découvrez toutes les études

Les partenaires

Logo Rikolto

Rikolto est une organisation internationale qui met en place des collaborations mondiales entre les citoyens, les agriculteurs, les entreprises, les institutions de connaissance et les gouvernements pour rendre les systèmes alimentaires plus justes, plus transparents et plus respectueux de l'environnement. Une alimentation saine et durable pour tous, aujourd'hui et à l'avenir : c'est la raison d'être de Rikolto.

Logo Test Achats

Promouvoir les intérêts des consommateurs, trouver des solutions à leurs problèmes et les aider à faire valoir leurs droits": C'est la raison d'être de Test Achats. S'appuyant sur une large expertise dans différents domaines, Test Achats réalise des tests robustes, indépendants et transparents sur une large série de  produits et services afin de façonner une économie plus durable.

Logo Stichting Questionmark

La Fondation Questionmark est un institut de connaissances indépendant qui fournit aux consommateurs, aux producteurs et aux supermarchés des informations leur permettant de faire des choix responsables dans l'achat et la vente de denrées alimentaires.

Logo BOS+

Des forêts plus nombreuses et de meilleure qualité, telle est notre mission depuis 50 ans. BOS+ le réalise en plantant des arbres. En luttant contre la déforestation. En rendant les gens enthousiastes à propos de la forêt. BOS+ le fait ici, mais prend également soin des forêts tropicales. Les forêts sont l'un des moyens les plus efficaces dont nous disposons pour lutter contre le dérèglement climatique.

Canopea est la fédération wallonne des associations environnementales. Canopea suit de manière critique les politiques gouvernementales et formule des propositions concrètes avec des solutions innovantes pour accélérer le changement social vers une société écologique dans les domaines de l'aménagement du territoire, la pollution environnementale, l'agriculture,  la mobilité et l'énergie.

Logo Bond Beter Leefmilieu

Bond Beter Leefmilieu (BBL) réunit des organisations de défense de la nature et de l'environnement et renforce la voix des leaders du développement durable en Flandre. Ensemble, nous amorçons et stimulons la transition vers une société dotée d'une économie circulaire et entièrement renouvelable. Nous la concrétisons en travaillant avec les citoyens, les organisations sociales, les entreprises et les gouvernements sur des solutions réalisables et innovantes.

Logo FoodWIN

FoodWIN est une équipe d'experts en déchets alimentaires. Leur mission ? Pour réduire le gaspillage alimentaire! Ils gardent de manière experte les précieux centimes et les matières premières hors de la poubelle. Pour ce faire, ils font des autorités locales, des cuisines industrielles et des entreprises alimentaires des héros de la lutte contre le gaspillage alimentaire. FoodWIN coordonne également l'Alliance contre le gaspillage alimentaire et constitue un point de contact pour vos questions sur le gaspillage alimentaire.

Logo Ecoconso

Écoconso encourage les comportements et les modes de consommation qui respectent l'environnement et la santé. Écoconso fournit des informations concrètes, accessibles et crédibles sur les avantages et les possibilités d'une consommation respectueuse de l'environnement. Écoconso encourage les comportements de consommation écologique chez les individus et s'efforce d'obtenir des changements structurels dans la société qui favorisent l'éco-consommation.

Super-Blog

Comment mon supermarché...